Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Doctor Strange : The Oath TPB

Doctor Strange : The Oath TPB

dimanche 8 juillet 2007, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Brian K. Vaughan / Marcos Martin)

Ce TPB reprend les 5 numéros de la mini-série, quelques croquis et les affiches promotionnelles de lancement.


Araña vient de découvrir un étrange hôpital où une seule personne travaille. Il s’agit de la Night Nurse qui s’occupe de tous les super-héros ayant eu quelques difficultés. Tandis que la jeune araignée cause avec Iron Fist, un nouvel éclopé arrive. Il s’agit du Docteur Strange amené par son fidèle serviteur Wong. Et le cas du docteur est assez sérieux puisqu’il vient d’être abattu par balle. Comment ? Un simple projectile peut venir à bout du célèbre Sorcier Suprême ? Dans son antre en plus. Le brigand qui a commis ce crime ne peut pas être un simple criminel ou alors il a forcément reçu l’aide d’une personne plus douée dans les arts mystiques.
Sachant que ni Strange ni Wong ne sont en état de se battre à 100%, la Night Nurse va les accompagner dans un périple qui pourrait bien coûter la vie au sorcier et à son serviteur.

Revamper le Docteur Strange n’était pas forcément chose facile. Giffen et DeMatteis s’y étaient collés dans une mini-série consacrée aux Defenders avec tout le comique qui les caractérise. Puis Straczynski et Peterson ont tenté le coup en tentant de moderniser le personnage (une Ultimatisation sans être dans l’univers Ultimate) sans grand succès la faute peut-être au calendrier de Straczynski qui ne nous a toujours pas expliqué ce qui se passait pour Strange quand on l’a vu dans la série Amazing Spider-Man. Bref, ça n’était pas chose aisée et pourtant Brian K. Vaughan (Y the last man, Runaways, Ultimate X-Men, Lost ...) se lance dans l’arène avec un concept : celui du devoir, du serment que chaque personnage a prêté. Celui de Strange d’aider ceux qui en ont besoin, celui de la Night Nurse qui est quasiment le même et celui de Wong qui doit servir son "maître" au mieux de ces possibilités. Une tâche que le scénariste réussit à mettre en scène, chaque personnage sauvant tour à tour la peau d’un autre. Les relations entre personnages sont bien menées (Wong n’est pas que le serviteur docile de Strange) et l’intrigue pose une question très intéressante concernant les médicaments et le soin que l’on peut apporter aux malades.

C’est un plaisir de retrouver Marcos Martin avec son encreur attitré Alvaro Lopez (pour le premier numéro). Les deux hommes ont surtout travaillé pour DC avec de très bons Batgirl : Year One ou Breach. Martin reprend donc son trait si old-school et si charmant mais la sauce prend bizarrement moins ici. Peut-être parce que le dessinateur tente de se rapprocher d’un style plus 70’s d’où le Docteur provient et cela, même si l’action se passe (ou peut se passer de nos jours). Le résultat n’est pas mauvais, loin de là. Mais j’ai trouvé que les visages n’étaient pas aussi réussis que dans mon souvenir, que les cases semblaient parfois vides. La colorisation flashouille mêlée au papier glacé n’était peut-être pas une si bonne idée que ça.

Bref, ce The Oath est une très bonne lecture (les défauts du graphisme que j’ai cités tiennent du pinaillage) qui rend le personnage du Docteur plus sympathique (surtout considérant son traitement dans l’univers Marvel en cours). Malgré la toute dernière planche que j’ai trouvée légèrement gratuite, cette bande dessinée est un moment agréable, drôle et bourré d’action.


Pour acheter ce livre :

En VO :

2 Messages de forum

  • Doctor Strange : The Oath TPB 8 juillet 2007 15:55, par Chris Colin

    Mon Pépère, Doc Strange a été créé dans les années 1960 et pas 1970 :).

    • Doctor Strange : The Oath TPB 8 juillet 2007 18:22, par Mathieu Doublet

      Ce que je voulais dire, c’est que le personnage a tout de même une identité un peu psychédélique. Et que l’ambiance de cet album me semble y faire référence. :)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0