Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > Vampirella > Dark Shadows / Vampirella #1-5

Dark Shadows / Vampirella #1-5

lundi 19 août 2013, par Mathieu Doublet

(Dynamite / Marc Andreyko / Patrick Berkenkotter & Jose Malaga)


Crystal Cabot est une jeune femme qui a vécu il y a très très très longtemps et qui a péri sous les crocs du vampire Barbanas. De nos jours, sa descendante vient de disparaître à New York, a priori enlevée par le Boucher. Quentin, collègue de Barnabas, le réveille de jour pour lui annoncer la mauvaise nouvelle. Mauvaise ? Plutôt oui, puisque Barnabas, avec le temps, a juré de protéger tous les descendants des personnes qu’il a pu blesser ou tuer. Il doit donc se rendre à la Grosse Pomme pour régler cette affaire. Parallèlement à tout cela, Vampirella est sur la même affaire et grâce à un tuyau de la police, elle peut commencer à enquêter. Forcément les deux personnages se rencontrent et se prennent pour un ennemi mutuel.

Voilà, le premier épisode de la mini-série est résumé en omettant que les grands méchants présentés dès le départ sont l’association de la comtesse Bathory (qui prenait des bains de sang de vierges) et de Jack l’éventreur. Mark Andreyko va développer son intrigue sans grande surprise : baston des héros, alliance, apparition d’un side-kick pour Vampirella sous la forme de Pantha, histoire d’équilibrer les équipes des gentils, baston contre des petites frappes, traquenard, petit coup de mou des héros, puis baston contre les grands méchants avec la victoire momentanée bien sûr des héros, nargués par un autre vilain de conclusion ce qui n’apporte pas grand chose à la mini-série. Je ne crois pas qu’il y ait grand chose à sauver dans cette mini-série qui n’a pour but que d’insérer les deux personnages de Dark Shadows dans l’univers vampirique de Dynamite et éventuellement titiller les lecteurs de Vampirella à prendre cet autre titre. Avec un héros très conservateur, très vieux jeu et son side-kick loup-garou, je n’ai pas vraiment été intéressé par cette nouvelle équipe.

On pourrait penser que la partie graphique relève un peu le tout surtout que Fabiano Neves signe les couvertures de la mini-série. Patrick Berkenkotter & Jose Malaga sont deux artistes habitués de la demoiselle de Drakulon puisqu’ils ont oeuvré sur la série régulière (cf le troisième recueil de la série) et Malaga a aussi dessiné la mini-série avec la Scarlet Legion. Berkenkotter possède toujours son style aussi sale et Malaga est à mon humble avis en mode minimal, sachant que les couleurs sont véritablement trop ternes à mon goût. On pourra sourire lors de la scène du hammam où la vapeur met un point d’honneur à couvrir les seins dénudés de Pantha.

Cette mini-série est donc à oublier. Elle insère de nouveaux vilains et de nouveaux héros dans l’univers des vampires de Dynamite Comics mais c’est à peu près tout. A réserver aux ultra-fans de Vampi et à ceux qui veulent toutes les couvertures signées Fabiano Neves.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0