Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Civil War > Civil War : War Crimes TPB

Civil War : War Crimes TPB

mardi 3 juillet 2007, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Frank Tieri / Staz Johnson)


Jackie Dio est un dur à cuire. Il est sur le point de terminer sa peine dans le Vault, l’une des prisons les plus sécurisées des Etats-Unis. Et il va manquer à ses co-détenus, c’est donc pour cela qu’ils se paient une dernière tranche de bourre-pifs et de coups de poing avant que Dio ne les quitte. Et il faut dire qu’ils garderont certainement un souvenir ému de cette brute.

Sauf qu’une peine de 20 ans, ça vous change un homme. Ou plutôt ça vous change tout un univers. Plus de Laser Discs, mais des DVDs, plus de téléphones portables qui sont longs comme l’avant-bras. Sans parler des coûtumes vestimentaires des demoiselles. Bref, Dio revient dans un monde qui a brutalement changé sans lui et du coup, il doit trouver un boulot. Il va donc rejoindre l’un de ses anciens acolytes, Silvermane. Mais l’ancien super-vilain a vécu lui aussi et les bienfaits que lui ont apporté des super-pouvoirs se retournent contre lui à présent. Le vieux est cloué à son lit et ne peut pas faire grand chose pour Dio. Celui-ci se dit donc qu’il va aller voir le Caïd pour un job mais Sil le prévient que c’est maintenant le Hibou qui gère le syndicat du crime. Et un certain Vince bosse pour lui, un Vince que Jackie a déjà humilié dans le passé. Alors Jackie va devoir montrer patte blanche, se farcir un certain nombre de super-vilains sans succomber à la tentation d’en devenir un (en souvenir de son père tué par un méta-humain).

Quel rapport avec Civil War ? Franchement ? Aucun. Ou en fin de TPB où l’on retrouvera le personnage de Jackie Dio. Même si ce TPB est donc fort dispensable pour l’événement Marvel, il reste une bonne lecture très fun où Frank Tieri décrit un personnage comme je les aime, fort en gueule et bien bourrin pour qui des super-gugusses n’est pas forcément un motif de déguerpir. Dio a de la chance, ses ennemis ne sont pas très futés, sa rencontre avec le Punisher ne va pas lui montrer plus de finesse. Mais comme il est aussi parfois bien nigaud, il va forcément servir les intérêts de quelqu’un sans le savoir ... C’est fun, c’est bourré d’action, c’est peut-être parfois trop gratuit au niveau de la violence, mais personnellement, j’ai trouvé cette histoire certes cynique mais très réjouissante.

Pour ce TPB et Civil War, c’est l’intervention de Wilson Fisk aka le Caïd / Kingpin. Je ne vous gâche pas le suspense, Fisk est tout bonnement égal à lui-même. Ce qui est une fois de plus plutôt réjouissant.

Artistiquement, Staz Johnson livre un boulot solide à défaut d’être complètement renversant à l’instar de tout ce TPB.

Si un poil de cynisme et de violence gratuite ne vous fait pas peur, vous devriez passer un bon moment avec ce bouquin en sachant pertinemment qu’il n’a pas à être sur votre liste d’achat en priorité.


Pour acheter ce livre en VO :

Je ne suis pas sûr que ce livre passe la sélection de la traduction en VF. Wait and see ...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0