Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Avengers : The Children’s Crusade #1-9

Avengers : The Children’s Crusade #1-9

mercredi 15 mai 2013, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Allan Heinberg / Jim Cheung)

Lu sur Comixology.


Les Young Avengers font exactement ce que l’on attend d’eux : protéger les innocents comme tout bon Vengeur le ferai. En l’occurence, ils sont en face de bandits extrêmistes religieux dont l’un d’eux prétend avoir un arsenal nucléaire accroché dans son dos au moment même où Captain America, Iron Man et Ms Marvel débarquent. Un grand éclair blanc, tous les héros pensent qu’ils y sont passés et finalement, non. L’explosion lumineuse est provenue de Wiccan qui a assommé tous ses ennemis sans véritablement s’en rendre compte. Forcément un tel pouvoir sans contrôle, ça inquiète. Alors les Vengeurs aimeraient bien garder Wiccan avec eux, histoire de voir ce qu’il peut faire, histoire de s’éviter une autre affaire "Sorcière Rouge". En révélant tout ce qui s’est passé pendant le jour M, les super-héros ne se doutent pas vraiment qu’ils appuient la théorie de Wiccan selon laquelle Speed et lui seraient les enfants spirituels de Wanda Maximoff. De quoi donner envie au jeune magicien de partir sur les traces de sa mère. Alors si Captain America réussit à le convaincre de se laisser observer, il est rejoint par ses camarades qui l’aide à s’échapper un peu contre son gré puis par Magnéto qui aimerait bien retrouver sa fille chérie, même si cela doit casser son image de vilain repenti.

The Children’s Crusade, c’est grosso modo le final pour Allan Heinberg concernant sa série des Young Avengers mais c’est aussi et surtout le chaînon manquant entre House of M et AvX. Car heinberg va tenter tant bien que mal d’expliquer comment la Sorcière Rouge a réussi son coup de "No More Mutants", où elle est passée depuis et comment elle va tenter de se racheter. C’est plutôt bien fichu avec une montée régulière dans l’intrigue et les menaces qui planent sur les héros avec bien entendu, son lot de bagarre et de cas de conscience (plus ou moins, les Vengeurs tout comme les X-Men étant loin de leur image de personnages vertueux). Le deuxième tiers de l’intrigue stagne un peu concernant le côté univers partagé afin de faire revenir un personnage au sein des Young Avengers. Le dernier tiers révèle donc tout le fond de l’histoire et donne une explication qui aura par la suite pas mal d’importance. Dommage que ce dernier tiers soit si court car il aurait mérité un plus grand développement. Ceci étant, il aurait fait doublon avec Avengers vs X-Men puisque les possibilités données à Dr Doom ne sont pas très éloignées de celles données aux mutants dans AvX.

Jim Cheung était au dessin sur Young Avengers et il ne quitte pas le titre. Tant mieux, parce que c’est tout simplement superbe. Les personnages sont réguliers et tous très beaux, les scènes d’action ont une sacrée patate et la Sorcière Rouge garde quelques effets pyrotechniques sous la main pas piqués des vers. Alors oui, certains personnages se ressemblent (parfois plus que les jumeaux de Young Avengers d’ailleurs) mais ça n’est pas très grave. C’est joli qu’on vous dit.

Alors voilà, The Children’s Crusade ressemble pour moi à la fois à une fin de run et à une rustine de continuité bien pensée mais pas forcément idéalement réalisée. C’est dommage car l’événement aurait pu être plus intéressant que Avengers vs X-Men mais aurait été bien moins rémunérateur que le dernier événement majeur made in Marvel. De bonnes idées gâchées donc. Heureusement, même avec une conclusion trop vite expédiée, le récit mérite le coup d’oeil.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com : (uniquement en souple)

Sur Amazon.fr : (en dur puis en souple)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0