Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Ame-Comi Vol. 2

Ame-Comi Vol. 2

mardi 26 février 2013, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Justin Gray & Jimmy Palmiotti / Santi Casas, Eduardo Fransisco, Derek Donovan & Horatio Domingues)

Lu sur Comixology.

Ce second "volume" correspond aux numéros numériques de la série 7 à 15.


Jade Yifei est une jeune femme aveugle au caractère bien trempé qui n’hésite pas à faire un peu de varappe malgré son handicap. Fille d’un haut-placé du parti national chinois, elle attire forcément les médias mais aussi les ennemis de son père comme, par exemple, la mercenaire Flying Guillotine. Alors que tout semble perdu pour la jeune femme, elle est récupérée par une boule verte qui lui annonce qu’elle est la protectrice du secteur 2814. Hé oui, Jade est devenue une Green Lantern. Mais elle n’est pas la seule élue qui vient de se révéler : alors que Carol Fenris reçoit un Star Sapphire (ce qui va lui faire combattre Power Girl pour le petit coeur de Jimmy Olsen), la jeune Sinestra va se voir choisie au sein de l’univers d’Anti-Matière pour une nouvelle mission. Tout cela n’arrange les affaires de personne et constitue une menace très importante pour l’univers. Et qui va être une des premières à en faire les frais ? Peut-être bien Shayera Thath, aussi connue sous le nom de Hawkgirl qui devra faire équipe avec une certaine Alana Strange de la planète Rann.

Deuxième grande partie de l’aventure Ame-Comi (adaptation en comic-books des aventures de figurines plastiques mêlant l’univers DC avec celui du manga), The Chosen est en vérité un arc de transition qui est fait pour développer encore un peu plus l’univers des héroïnes DC. On verra rapidement Wonder Woman piquer une petite colère très sympathique et typique du côté revendicatif du duo Gray / Palmiotti et ces derniers n’oublieront pas de régler le petit problème dont Supergirl n’est pas tout à fait remise depuis la partie précédente mais pour le reste, c’est la présentation de l’univers DC spatial au féminin. Trois couleurs (voire quatre) de Lantern vous seront présentés ainsi que les planètes Thanagar et Rann qui ne se font visiblement pas la guerre, comme cela est le cas dans l’univers classique. Il y aura un bon lot de bagarres et de discussions tout cela pour mener vers un final qui n’en est pas vraiment un. C’est le seul véritable reproche que l’on peut faire à ce "The Chosen" : il n’a pas de réel cliffhanger. Pour la grosse surprise, il vous faudra lire 3 épisodes de plus et attaquer la partie suivante.

Aux dessins, on retrouve Santi Casas et Eduardo Fransisco qui étaient déjà de la partie. Le premier tape dans la BD américaine très largement inspiré par les mangas avec le côté clinquant de la colorisation en plus, le second s’en éloigne mais pas autant que Derek Donovan qui réalise une partie typiquement space opera ou Horatio Domingues, le dernier artiste régulier, dont le travail semble s’inspirer à la fois de l’école japonaise mais aussi de pas mal de séries d’animation américaines. Niveau sexy, on est dans une courbe descendante (du plus outrancier - il faut que la Star Sapphire n’incite pas à la demi-mesure) même si les héroïnes restent bien entendu très sympathiques.

Avec un scénario classique qui comporte quelques bonnes idées (et un côté référentiel plaisant) et des dessins somme toute agréable à l’oeil, Ame-Comi continue son petit bonhomme de chemin en gagnant ce sentiment de solidité créé par une parution hebdomadaire. Sachant que j’ai lu les parties qui suivent, je peux vous dire que le jeu en vaut la chandelle même si cette période de "pause" au niveau de l’histoire vous semble un peu longue. Bref, accrochez-vous, adoptez les personnages et laissez vous bercer par les Ame-Comi girls.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0