Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Marvel Comics > Runaways > Runaways HC #2

Runaways HC #2

lundi 25 juin 2007, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Brian K. Vaughan / Adrian Alphona & Takeshi Miyazawa)

Ce volume hardcover reprend les numéros 1 à 12 de la seconde série régulière ainsi que le Free Comic Book Day Runaways / X-Men.


Après leur triste découverte (leurs parents sont des super-vilains se chargeant de la loi à Los Angeles) et leur première aventure
(se concluant par un drame - allez lire le premier et excellent hardcover) les enfants de ceux connus sous le nom de The Pride fuient les orphelinats et les familles d’accueil dans lesquels les ont placés les Vengeurs.

Si les parents ont quitté Los Angeles, cela signifie qu’il y a de la place pour d’autres super-vilains et autant dire qu’il y a pas
mal de candidats pour se faire une place sous le soleil de Los Angeles. C’est le Wrecking Crew (avec le fils de Piledriver en formation) qui tente son coup. Ils se retrouvent devant les fugitifs qui ont pour première idée de sauver l’adolescent des mains de ces malfaisants. Mais les Runaways se rendent bien compte que Piledriver Jr. n’est pas le candidat idéal pour une rescousse et doivent donc régler leur affaire aux vilains et mettent rapidement les bouts pour ne pas être récupérés par les forces de l’ordre.

Ce dont ils ne se doutent absolument pas, c’est qu’un homme mystérieux va embaucher une équipe de super-héros ayant décidé eux aussi de protéger les jeunes méta-humains afin de leur apprendre à avoir une adolescence tranquille et à ne pas être bouffé par leurs pouvoirs. Les fugitifs ont donc pas mal de bonnes raisons d’être discrets. Jusqu’à ce qu’une Gertrude du futur, leader des Vengeurs, dise à son alter-ego présent ainsi qu’à ses anciens coéquipiers, qu’un jeune homme nommé Victor doit être éliminé maintenant pour ne pas qu’il devienne une menace imbattable par la suite ...

Ce second hardcover relance une série qui a eu chaud et qui a failli être annulée. C’aurait été bien dommage parce que Vaughan réussit à écrire une série fraîche comme il faut avec des personnages jeunes, parfois naïfs mais qui ont des blessures et qui n’en sont pas ressortis indemnes. Bref, des personnages profonds mais encore partiellement innocents et inconscients ce qui apporte toujours des moments drôles.
Ce second volume ne déroge pas à la règle et même si l’équipe a vécu des événements particulièrement pénibles, ils arrivent à se soutenir les uns les autres. Le scénariste fait évoluer sa série finement et apporte beaucoup de rebondissements souvent inattendus (sauf pour ceux qui ont lu le TPB Civil War Runaways / Young Avengers avant - grmbl).
Il reste toujours autant de mystère à la fin de livre (un troisième HC est déjà disponible) mais ces trois aventures ne laissent nullement une impression de vide. La série avance et la lecture est passionnante. Seule la présence des Vengeurs n’est pas satisfaisante, Vaughan s’accrochant à trop de stéréoptypes (Captain America appelant tout le monde "fiston" et Iron Man m’ayant trop donné l’impression d’être un aristrocrate "petit doigt en l’air").

Adrian Alphona, dessinateur en titre de la série, s’améliore vraiment avec un style très fin qui s’éloigne sensiblement des premières influences mangaesques. Personnellement,
j’accroche. Miyazawa s’occupe encore du fill-in de deux numéros et j’avoue que lui aussi s’est amélioré même son sytyle trop japanisant ne m’enchante guère. Les couvertures sont
elles aussi fort réussies.

Bref, Runaways est une série qui garde toute sa fraîcheur et ses qualités. Vivement conseillé d’autant qu’il peut très bien se lire à différents âges.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Version couverture dure :

Version couverture souple (attention, il s’agit peut-être de format "digest" qui sont à peine plus grand qu’un manga et qui ne font pas justice au trait du dessinateur)

En VF :

Ce livre est encore indisponible en VF.

Messages