Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Marvel Comics > AvX : Vs #1-6

AvX : Vs #1-6

dimanche 10 février 2013, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Jason Aaron, Kathryn Immonen, Steve Mc Niven, Kieron Gillen, Jeph Loeb, Christopher Yost, Rcik Remender, Kaare Andrews, Matt Fraction, Brian Michael Bendis, Ed McGuinness, Christopher Hastings, Dan Slott / Adam Kubert, Stuart Immonen, Steve Mc Niven, Salvador Larroca, Ed McGuinness, Terry Dodson, Brandon Peterson, Kaare Andrews, Leinil Francis Yu, Tom Raney, Jim Cheung, Jim Mahfood, Mike Deodato, Jacob Chabot, Art Adams, Ramon Perez, Katie Cook)


Avengers vs X-Men, c’est le choc des titans, l’affiche phénoménale, le combat du siècle et vous savez ce que je pense de l’histoire, sinon vous pouvez toujours aller jeter un oeil ici. Si Godzilla connaît un succès fracassant à travers le monde, c’est peut-être plus parce qu’il est cool de voir des monstres géants se mettre sur la tronche que pour la qualité intrinsèque des films. Chez Marvel, le choix a été vite fait : on reste très sérieux dans l’histoire Avengers vs X-Men et on se lâche dans Vs. Voilà le concept et il est rempli à de nombreuses occasions : de Iron Man vs Magneto à Squirell Girl vs Pixie, on va enfin pouvoir sourire un peu en regardant des bastons débordantes de destructions. Chaque scénariste s’applique à placer quelques "fun facts" (ou "grim facts" quand l’ambiance est plus sombre) qui rende la lecture des combats encore plus divertissante. Cela correspond parfois à des combats dont on entend parler dans la maxi-série mère, parfois pas. De même, les combats ont plus ou moins d’importance et c’est bien ça qui est agréable.

Comme on a droit à au moins 2 combats par numéros, c’est aussi l’occasion de voir une belle brochette d’illustrateurs qui ne sont donc chargés que d’une dizaine de pages et comme ils ne réalisent pas ces récits de manière régulière, ils ont la possibilité d’y aller franco dans leur art et aussi de soigner leur boulot. Retrouver Kaare Andrews, Jim Mahfood, Art Adams ou Ramon Perez (Raaah, Tale of Sand ...) ne serait-ce que sur une page, c’est rien que du bonheur. Ca bastonne franco et on sent qu’on se fait plaisir (d’autant que les planches risquent d’être bien chères sur le marché, alors autant les soigner).

Alors que le concept était celui que je trouvais le plus idiot, c’est finalement Vs qui m’a le plus plu dans tout ce recueil Avengers vs X-Men. Comme quoi, Marvel peut encore me surprendre ...


Pour acheter ce livre :

Je n’ai pas trouvé de recueil sur cette période mais Marvel sortira un AvX Companion. On y trouvera peut-être cette mini-série dedans.