Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Image Comics > Witch Doctor : Mal Practice #1-6

Witch Doctor : Mal Practice #1-6

dimanche 14 juillet 2013, par Mathieu Doublet

(Image Comics - Skybound / Brandon Seifert / Lukas Ketner)

Et ça recommence : un jeune garçon est sur la table du bon docteur qui doit annuler la possession du garçon. L’aventure classique qui est
toujours à deux doigts d’échouer et qui vaut bien un petit tour au bar, histoire de se rincer le gosier. C’est là qu’il va rencontrer une belle
rousse incendiaire et qu’il va céder au charme de ses avances. En tout cas, c’est bien sa conclusion quand il se réveille un soutien-gorge sur la
tête. Le petit souci ? C’est qu’il ne se souvient absolument pas de la soirée, ce qui implique un manque de consentement de sa part. Et bien vite, Vincent Morrow va réaliser qu’il a de gros gros soucis.

On prend les mêmes et on recommence : Brandon Seifert continue à mettre son docteur du paranormal dans de beaux draps et le coup de la boisson empoisonnée fonctionne toujours autant à partir du moment où il est bien emballé. A la suite de tout cela, le scénariste glissera quelques moments d’action, quelques gags bien placés et un final assez excitant.

Question graphisme, rien ne change : Lukas Ketner est toujours présent et fournit toujours des planches qui occupent l’oeil. Si ces héroïnes ne sont pas super sexys il y a toujours ce style si particulier et si percutant qui fonctionne très bien. Ajoutez à cela des explosions et des combats suffisamment clairs et vous obtenez une production en adéquation avec le scénario.

Au final, cette nouvelle mini-série démarre très très bien et donne envie d’en savoir plus. Donc une très bonne nouvelle pour un titre qui marrie horreur et humour avec bonheur.


Mise à jour après la lecture de la mini-série : C’est du tout bon. On retrouve des figures connues du genre horrifique (dans le monde du Witch Doctor, il ne fait pas bon appeler le 15) et Brandon Seifert manie parfaitement l’art de la surprise. Ca fonctionne très bien et quand la surprise se voit de loin, c’est qu’il y a une bonne surprise au bout avec un gag et une répartie de Morrow.

Witch Doctor continue d’être l’une des séries de comic-books les plus réussies du moment avec du contenu (les comics ne se lisent pas en 5 minutes), énormément de fun mais aussi un cadre horrifique parfaitement maîtrisé et bien entendu une qualité graphique évidente (même si les planches sont plus brutes de décoffrage que les couvertures).