Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Autres éditeurs > Terry Moore > Rachel Rising #7-12 : Fear No Malus

Rachel Rising #7-12 : Fear No Malus

mardi 1er janvier 2013, par Mathieu Doublet

(Abstract Studios / Terry Moore)


Après l’accident de voiture, Rachel rend visite à sa tante Johnny pour voir comment elle s’en sort. Le climat n’est pas à la réjouissance,
d’autant que l’inspecteur Corpell, de la police de Manson, vient leur rendre visite à l’hôpital. Une visite de routine quand il y a eu une
victime mais une visite qui rend mal à l’aise les deux femmes. Pourtant Rachel ne devrait pas être aussi triste, il est vrai que la présence
de la jeune fille et sa disparition sont un mystère de plus mais elle n’est pas encore au courant qu’Earl, le croque-mort, va avoir une drôle
de surprise. En effet, il se peut que Jet connaisse le même sort que Rachel. Avec le cou brisé, c’est nettement moins drôle mais cela redéfinit
les limites entre la vie et la mort.

Nouvel acte dans Rachel Rising, Fear No Malus rentre encore plus dans le genre horrifique si cela était nécessaire. Et plus qu’horrifique, Terry
Moore décide de placer son histoire dans le paranormal, à grands coups de pentagrammes et d’arrivée de nouveaux personnages. Ce sera l’occasion d’apprendre
ce qui s’est vraiment déroulé à Manson et pourquoi Rachel est revenue d’entre les morts. Le scénariste marie toujours aussi bien les moments assez violents
ou malsains (le docteur Siemen donne vraiment froid dans le dos) et les scènes nettement plus comiques (même si on est dans l’humour assez noir).

Des dessins de Terry Moore, vous voulez que je vous parle ? Après avoir chroniqué les tomes d’Echo ainsi que le précédent de Rachel Rising, je ne saurais
pas vraiment quoi vous dire de plus. Les personnages féminins sont séduisants en diable (même si on sent parfois que quelques visages ont un loupé au niveau
de la perspective ou sont dessinés en mode automatique), les décors tout autant que les personnages sont bourrés de détails et certaines scènes sont bien entendu
très impressionnantes. J’ai aussi trouvé que les couvertures des numéros mensuels pour ce volume étaient vraiment fort réussies.

Alors oui, ça se lit vite mais ça se lit encore très bien. Les choses se mettent en place et l’on sent que le temps de l’action est arrivé avec une Rachel
bien décidée. Il reste encore un personnage clé au scénariste, et toute la balance qui nous est présentée peut encore basculer d’un côté ou de l’autre. Du très bon donc
dans le domaine horrifique.

L’avis de BOBD


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

Pas encore trouvé le lien.