Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Autres éditeurs > Explorer : The Mystery Boxes

Explorer : The Mystery Boxes

jeudi 22 novembre 2012, par Mathieu Doublet

(Amulet / Emily Carroll, Dave Roman, Jason Caffoe, Rad Sechrist, Stuart Livingston, Johane Matte & Kazu Kibuishi / Emily Carroll, Raina Telgemeier, Jason Caffoe, Rad Sechrist, Stuart Livingston, Johane Matte & Kazu Kibuishi)

Kazu Kibuishi avait fait une belle réussite de son anthologie Flight parue chez Image Comics puis Villard Books. Voulant se consacrer à sa série Amulet, il a un peu lâché le projet sans oublier de sortir une dernière anthologie un peu particulière appelée Flight Explorer. Dès à présent, on peut comprendre pourquoi : la nouvelle anthologie éditée par Kibuishi s’appelle Explorer et son premier tome a pour sous-titre The Mystery Boxes.

Parlons tout d’abord du livre formellement : il n’y a pas besoin de faire une photo, le public visé est celui des librairies généralistes et non pas des comic-stores (ou shops, comme vous voulez). On a donc droit à un bouquin cartonné avec jaquette, format roman et donc un poil plus grand que The Anthology Project, autre projet remarquable dans cette catégorie. (En fait, il existe aussi une version brochée.)

Pour Explorer, il s’agit donc de 7 histoires qui vont avoir comme point central une boîte. Celle-ci peut aussi bien renfermer un trésor, un moyen de voir des fantômes, du beurre (si, si), ou bien être un objet magique très convoité quand il ne s’agit pas tout bêtement d’un vaisseau spatial. A ce niveau, tous les participants honorent cette partie du contrat. Si cet élément est donc identique dans toutes les histoires,
les traitements sont heureusement différents. Avec une dimension humoristique présente dans la plupart des productions, le bouquin démarre sur une histoire assez étrange et effrayante et se termine sur une autre avec un message écologiste. Entre les deux, beaucoup d’humour cartoonesque (l’histoire de Dave Roman et Raina Telgemeier - Smile et Drama - ou le Whatzit de Johane Matte) et un peu d’aventure avec des épées mais finalement pas vraiment de combats. Les histoires sont bien fichues, se laissent lire avec plaisir et surtout sont complètement lisibles, indiquant qu’Explorer, a contrario de Flight, est une lecture pour tous qui s’intéressera plus à rendre ses histoires claires qu’à faire dans l’expérimentation.

Au niveau des coups de coeur, je choisis Whatzit de Johane Matte et The Butter Thief de Rad Sechrist. Coïncidence : ce sont deux storyboarders de chez Dreamworks, ce qui explique peut-être l’impression de cartoon qui transpire de leurs pages. Le seul reproche que l’on pourrait faire à Explorer, c’est que le tome est trop court. 7 histoires, ça n’est pas assez quand on a été habitué à des centaines de pages dans les anthologies précédentes. Mais il y a fort à parier que ce changement de format est dû au fait que l’équipe s’adresse à un public différent (et rémunère peut-être mieux les auteurs). En tout cas, une fois de plus, un bon petit bouquin qui supporte complètement la relecture.


Pour acheter ce livre : (en version brochée mais vous pouvez trouver la version reliée à partir de ces liens)

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :