Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Para-comics / Meta-comics > Films / Séries TV > Batman : The Dark Knight Rises (2012)

Batman : The Dark Knight Rises (2012)

vendredi 27 juillet 2012, par Mathieu Doublet

un film de Christopher Nolan avec Christian Bale, Gary Oldman, Tom Hardy, Joseph Gordon-Levitt, Anne Hathaway, Marion Cotillard, Morgan Freeman, Michael Caine, ...


Bane, un mercenaire, récupère un scientifique russe sous le nez et la barbe des Américains. Mais ce n’est pas forcément son idée finale puisqu’on le retrouve rapidement dans les égoûts de Gotham à fomenter un mauvais coup en compagnie d’hommes quasi fanatiques voués à sa cause. Si le commissaire Jim Gordon tente de garder la tête haute, 8 ans après la mort d’Harvey Dent, et enquête sur les égoûts après l’attaque de la Bourse de Gotham, l’absence de Batman ne fait sentir. Il faut dire que Bruce Wayne ne sort plus de chez lui, alité, handicapé, asocial ...

Autant vous le dire tout net, j’ai été très déçu par The Dark Knight Rises et ça n’est pas du tout à cause de la fidélité du film à la bande-dessinée. Christopher Nolan a montré ce qu’il voulait faire avec son Batman depuis deux films et le traitement est aussi réaliste que possible tout en restant dans le code de film d’aventure. Ainsi Bane n’aura pas vraiment droit à son Venom (sa carrure forte n’est pas due à un poison fortifiant mais à son expérience et sa volonté) et Batman aura besoin de quelques gadgets afin de récupérer autant du début du film jusqu’à sa fin.
En fait, même sur ce point, on pourrait quand même trouver des facilités. Selon le médecin, Bruce Wayne est en compote. Si on comprend l’utilisation de gadgets pour la remise sur pied de Batman, le souci se repose en fin de film car Bruce n’a plus aucune prothèse pour l’aider. De même, l’écart de huit ans depuis la mort de Dent est un temps véritablement énorme qui n’est pas bien transmis dans le film. Je ne sais pas si les encarts "8 ans après ..." font trop has-been mais avouons que tout cela aurait été utile pour mieux comprendre qui fait quoi et comment.

Il y a ensuite des effets de manche dans la dernière partie du film qui sont indignes de Nolan. Une scène en particulier où Miranda Tate, Lucius Fox et Bruce Wayne sont tous présents alors que la dame est censée être avec Bane avant et après la scène qui nous intéresse. Seulement présente pour montrer Bruce Wayne en chevalier servant, elle est inutile et illogique dans le film. Du coup, la révélation finale du film regorge de rebondissements quasiment inutiles qui parasite l’effet d’urgence, comment est-ce que Nolan a pu laisser passer des plans pareils ? Peut-être parce qu’il n’a pas eu le montage final. Les dernières lignes de Michael Caine sont à pleurer de mièvrerie alors qu’une scène muette aurait eu mille fois plus d’effets. Reste le final qui est trop grand public et rattrappé par des bouts de ficelles qui reposent le problème de temporalité dans le récit. Ah au fait, tout le monde est au courant de l’identité de Batman, mais Gordon est surpris quand Batman le lui confesse. Encore une scène inutile qui aurait été meilleure en laissant le doute planer et qui flingue le personnage du commissaire.

Alors oui, heureusement, il y a aussi des points positifs : Nolan réussit à composer un tout cohérent avec ses trois films et nous reverrons pas mal de trognes connues des deux premiers films ; je ne me suis jamais ennuyé pendant les 2h49 du film ; les acteurs sont tous excellents (Tom Hardy est effectivement très impressionnant en Bane portant son masque pendant tout le film - prends-en de la graine, Spider-Man ! - et Anne Hattaway est vraiment très convaincante en Selina Kyle avec beaucoup de boulot derrière et ça se voit) ; la moto de Batman est absolument géniale avec son virage à 180° absolument improbable et on retrouve avec plaisir des passages de Knightfall bien sûr mais aussi des allusions à No Man’s Land.

Mais au final, les points négatifs ont pris le dessus et si le film est regardable, je ne peux qu’être déçu à cause d’un parti-pris trop explicatif et grand public et par grand public, j’entends bien ce terme au niveau cinématographique, pas au niveau "comicsqesque". D’ailleurs, il n’y a rien après le générique de fin, la licence ayant de grandes chances d’être rebootée la prochaine fois que Batman apparaîtra sur nos grands écrans.

3 Messages de forum

  • Batman : The Dark Knight Rises (2012) 27 juillet 2012 08:35, par nounours1005

    Je ne reviendrai pas sur mon avis que j’ai déjà posté sur LeBlogDuCinema (en résumé j’ai aimé le film globalement) mais j’avoue ne pas avoir fait attention à l’incohérence sur le fait que Bruce n’avait plus son gadget pour la jambe en cellule.
    Bizarrement, j’ai bien aimé la fin du film par contre mais peut-être plus en fan de comic-book qu’en cinéphile.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0