Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > True Believer

True Believer

mardi 28 août 2012, par Mathieu Doublet

(Autoproduit / Lucy Bellwood)


Lucy retrouve son ami Nate qu’elle n’a pas vu depuis longtemps et quoi de mieux que de se retrouver autour d’un café et de quelque chose à manger pour discuter. Pour Lucy, c’est le temps d’étudier d’un peu près la bande dessinée, elle qui aspire à devenir une auteure à part entière. Pour Nate, il est face à quelque chose de difficile à comprendre, tout cela à cause d’une jeune fille dont il est tombé amoureux. Le souci : elle est chrétienne pratiquante et lui, ne l’est visiblement pas assez, même si il est une personne ayant une spiritualité très développée.

Il va donc être question non pas des fans de comics Marvel mais de croyance et de spiritualité. La grande question étant de savoir si l’Art peut être une forme de spiritualité ou pas. Lucy Bellwood qui se met en scène dans sa bande dessinée nous raconte donc dans ce court récit ce qu’elle déduit de son expérience personnelle qui va être bouleversée par un événement marquant. En pesque 32 pages, l’auteure écrit une petite tranche de vie très réaliste qui a le bon goût d’avoir aussi une finalité. Le propos est clair, la démonstration pourra convaincre ou non le lecteur suivant sa propre expérience, et le tout se termine par un dernier trait d’humour que j’ai beaucoup apprécié.

Graphiquement, je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un oeil sur le blog de l’artiste. La partie Comics montre bien le style de True Believer, une vision assez cartoonesque de la réalité. Le trait est rond et les personnages ont des expressions très réussies. La mise en page est claire, la narration efficace avec ou sans texte et les "splash-pages" ont parfaitement leur raison d’être.

True Believer est donc une bien bonne surprise pour un projet Kickstarter qui a eu un très joli succès. J’ai donc hâte de pouvoir lire le prochain projet de Lucy Bellwood qui s’appellera Wherefore. Sachant que le projet permettait aussi d’acquérir les deux premiers mini-comics Baggy Wrinkles où l’auteure parle de son amour pour les bateaux, autant vous dire qu’il y a du talent derrière tout cela.


Pour acheter ce livre, c’est par ici. Vous pouvez aussi contacter l’auteur sur son tumbler http://lucybellwood.tumblr.com/ et n’oubliez pas son blog.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0