Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Civil War > Civil War - X-Men Universe TPB

Civil War - X-Men Universe TPB

samedi 2 juin 2007, par Mathieu Doublet

(Marvel / Peter David & Fabian Nicieza / Dennis Calero & Staz Johnson)

Ce TPB contient les épisodes :
- X-Factor #8-9
- Cable & Deadpool #30-32

Ce TPB se passe après les événements de Civil War #1.


Dans Mutant Town, un nouveau visiteur pointe son nez, il s’agit de Quicksilver. Madrox et son équipe sont déjà prévenus par Cyclops de son arrivée. Si le fils de Magneto se manifeste, l’homme-multiple est prié de contacter les X-Men afin qu’ils se chargent du "fugitif". Mais l’équipe X-Factor n’aura pas à faire tout de suite au coureur Maximoff puisque Layla Miller se charge de remettre à plus tard ce rendez-vous. Madrox a d’ailleurs pas mal de choses sur les bras dont son enquête sur les Tryp père et fils, dirigeant Singularity.

Non seulement, doivent-ils se charger de leurs ennemis, essayer de comprendre ce que les X-Men leur cachent à propos de la décimation mais ils doivent aussi se prononcer quant à la loi sur l’enregistrement des super-héros et de leur identité secrète.

Deadpool, lui, a fait son choix. Il peut même dire que cette loi est assez bonne et lui permet d’assouvir ses pulsions psychopathes sous le couvert de la Nation. Il doit chercher tous les super-humains qui se cachent et les livrer au SHIELD pour détention indéfinie ou accord avec la loi et révélation de l’identité secrète. Il décide donc de commencer par les Great Lake Avengers (renommés depuis Great Lake Champions) sans se rendre compte que les super-loosers se sont déjà enregistrés d’eux-mêmes. C’est Cable qui arrive et lui apprend sa méprise mais le but de Nathan est tout autre. Il vient du futur et sait pertinemment ce qui risque de se passer après l’enregistrement des identités secrètes. Il tente donc de convaincre Deadpool de changer de camp mais Wade ne veut pas louper l’occasion d’être enfin dans la légalité tout en travaillant comme il l’entend.

S’il y a un point commun entre ses numéros tie-ins de Civil War, c’est l’humour qui règne à bord de ces deux titres. Pour Cable & Deadpool, c’est le mercenaire complètement à côté de ses pompes qui fait rire, le fait qu’il se place en personnage de comic-book mais aussi en position d’observateur éditorial de chez Marvel (un gimmick que l’on trouve plus régulièrement dans She-HUlk). Le principe du récit en voix off, supposément être silencieux dans la réalité ne fonctionne absolument pas et tous les gens qui passent près de lui signalent à Deadpool qu’il parle à voix haute. De quoi le mettre dans l’embarras. Pour X-Factor, l’humour est plus diversifié, des maladresses de Madrox et ses duplicatas à Layla Miller et son cynisme drôle mais aussi inquiétant.

Concernant Civil War, Cable & Deadpool me semble avoir plus d’importance que les numéros d’X-Factor, Cable a l’air d’en savoir beaucoup plus et d’être plus actif. Madrox, Syreen, Rictor, Wolfsbane, Guido et Monet vont juste devoir se poser la question de leur engagement vis-à-vis de la loi. C’est certes important mais reste assez peu présent dans l’intrigue. Il faut dire qu’entre l’intrigue en cours (avec les Tryp) et surtout l’affaire Vif Argent, Peter David a du pain sur la planche.

La partie graphique d’X-Factor est toujours confié à Dennis Calero qui rend une bonne copie si ce n’est pour les X-Men (de l’équipe Astonishing avec lesquels il semble avoir quelques problèmes - bouh, quel Wolverine laid !). Staz Johnson est beaucoup plus classique pour Cable & Deadpool, pas de surprise mais un travail assez propre même si l’on se sent parfois revenir en plein buzz des années 90.

Bref, ce TPB est très agréable à lire notamment grâce à l’humour qu’il contient (il donnerait presque envie de suivre de plus près Cable & Deadpool, les nouveaux Laurel & Hardy de l’univers Marvel). Par contre, il est fort dommage que ce TPB ne contienne pas le numéro 7 de X-Factor, qui ne correspond peut-être pas à Civil War , mais qui permettrait à ce TPB d’être raccord avec le premier TPB de la série.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Lien introuvable sur Amazon.fr . Bouquin dispo chez Amazon.com

En VF :

X-Factor est publié dans la revue kiosque Astonishing X-Men.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0