Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Image Comics > The Strange Talent of Luther Strode #1-6

The Strange Talent of Luther Strode #1-6

lundi 9 juillet 2012, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Justin Jordan / Tradd Moore)


Luther Strode est un adolescent grand et maigrichon qui n’a qu’un seul ami plutôt bedonant et bien entendu, les deux ne sont pas super populaires au lycée. Ce serait même l’inverse puisqu’ils sont régulièrement pris pour cible par des gros musclés du lycée. Alors pour Luther, qui a déjà du mal à vivre avec le fait que son père sorte de prison après une peine purgée pour violences conjugales, il est temps de prendre son destin en main et tant pis s’il doit suivre à la lettre la méthode d’Hercule pour devenir une masse de muscles et que les filles lui tombent dans les bras.
De ce côté-là, la jeune Petra semble déjà avoir jeté son dévolu sur le jeune homme malgré l’absence de quelques kilos de muscles. Quand le gros bourrin du lycée revient à la charge, Luther se surprend à savoir quand lui mettre une droite en plein visage et avec quelle efficacité il le fait. Si la méthode d’Hercule est si efficace, c’est peut-être qu’elle cache un lourd secret.

Les gens de chez Image Comics arrivent à sortir des titres d’auteurs qu’on ne connaît absolument pas et qui dépotent quelque chose de bien. En l’occurrence, Justin Jordan raconte une histoire de jeune homme qui suit une méthode comme on les vendait dans les comics (la méthode Charles Atlas) et qui fonctionne mieux que le client ne l’espère. Il développe bien entendu tout le secret caché et explique pourquoi cette méthode ne fonctionne finalement qu’assez peu mais qu’elle est redoutablement efficace quand elle fonctionne.
Il ajoute à tout cela le portrait d’un adolescent qui sonne vraiment très juste avec une galerie de personnages satellites qui donnent beaucoup d’épaisseur aux comics et qui leur donne une légèreté nécessaire quand on voit tout le reste. Parce que le reste, c’est du sang, des tripes, des os, tout ça bien malaxés, mélangés, explicités. Quand la méthode d’Hercule fonctionne, si son bénéficiaire se lâche, la scène de combat devient une véritable boucherie et les adversaires ne peuvent pas s’en sortir indemne. Alors certes, c’est ultra-violent mais le scénariste arrive à le justifier, pas par le biais de son histoire mais grâce à des notes d’intention en fin de numéros qui sont courtes mais efficaces.

L’artiste Tradd Moore est pile poil au bon rayon et semble visiblement beaucoup s’amuser à dessiner des corps soit écorchés (la vision que procure le Talent permet de voir à travers la peau), soit complètement explosés (la première double-page du premier numéro est déconseillée aux âmes sensibles - comme tout le reste de la mini-série ceci étant dit). Le dessinateur se révèle très efficace dans les scènes d’action, dans les discussions entre les personnages avec pour chacun un physique complètement différent mais que l’artiste maîtrise à la perfection, tout comme le choix de la mise en scène, qui se révèle d’une fluidité exemplaire. Niveau style, on est à la fois proche d’un Dustin N’Guyen mais aussi d’un Timothy Green III avec des personnages très caricaturaux. La ligne du dessinateur est en tout cas très fine et les détails nombreux quand cela est nécessaire.

Au final, The Strange Talent of Luther Strode est une excellente mini-série qui n’a que le défaut de n’être qu’une première partie d’un récit plus long. Ceci étant, a contrario de beaucoup de séries chez Marvel ou DC, ce premier chapitre ne se contente pas de présenter les personnages et propose une réelle histoire ayant un début et une fin, fût-elle ouverte. A réserver cependant aux estomacs bien accrochés car l’ultra-violence porte bien son nom et se retrouve très rarement hors-cadre.

Le site de la série : http://thestrangetalentoflutherstro...


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

En VF : (Chez Delcourt, à la rentrée 2012)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0