Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Vertigo > The Unexpected #1

The Unexpected #1

samedi 31 mars 2012, par Mathieu Doublet

(Vertigo / Dave Gibbons, G. Willow Wilson, Alex Grecian, Josh Dysart, Jeffrey Rotter, Mat Johnson, Joshua Hale Fialkov, Brian Wood & Selwin Hinds / Dave Gibbons, Robbi Rodriguez, Jill Thompson, Farel Dalrymple, Lelio Bonaccorso, David Lapham, Rahsan Ekedal, Emily Carroll & Denys Cowan)

Et si c’était Halloween ? Et si Vertigo se disait qu’il aurait bien suffisamment de matériel pour publier une anthologie à la "Contes de la crypte" tout en restant à la fois dans son créneau de récits réalistes à peine futuristes ?
S’ils avaient un pool suffisant d’auteurs qui leur auraient proposé des pitchs d’histoires courtes assez faciles à mettre en scène et se suffisant à elles-mêmes ? Et si Vertigo voulait tenter une expérience éditoriale inédite par les temps qui courent (mis à part pour des projets
exceptionnels comme Wednesday Comics) ? Hé bien, Vertigo aurait publié quelque chose qui ressemblerait fort à The Unexepected.

Voilà un comic-book à 8 dollars pour 80 pages de comics sur lequel on retrouve pas mal de gens ayant déjà officié pour Vertigo (Gibbons, Wilson, Thompson, Lapham, Wood) ou ayant déjà une certaine notoriété dans le comic-book à l’indépendante (Dalrymple, Fialkov, dans une moindre mesure Rodriguez).
Autant dire qu’on en a pour son argent même si avouons-le, à ce prix-là, une couverture légèrement cartonnée n’aurait pas été en trop. Du zombie, du post-apo, du récit policier, même de l’humoristique (avec le clonage d’un homme de néanderthal à notre époque et son acclimatation à notre culture), voire
même un peu de pré-publication (mini-récit annonçant un comic-book appelé Voodoo Child), il y a de tout dans The Unexpected mais surtout de la qualité. Certes, les chutes sont parfois fort prévisibles, mais le cynisme des conclusions propres à ces mini-récits est gardé intact et garde tout son mordant.

Difficile d’en dire plus si ce n’est qu’il est dommage que The Unexpected ne reste qu’un one-shot. Dark Horse a relancé sa série anthologie Dark Horse Presents et c’est peut-être ce qui donné l’idée à DC de faire de même. Si la qualité est toujours à ce niveau, espérons donc que The Unexpected ait un second
ou un troisième numéro. Avec de quoi nous étonner, bien entendu.

A noter pour le coup, que la couverture de Rafael Grampa n’est pas particulièrement engageante surtout qu’elle n’a absolument rien à voir avec le contenu du comic-book.