Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Vertigo > Scalped > Scalped TPB 8 : You Gotta Sin to get Saved

Scalped TPB 8 : You Gotta Sin to get Saved

jeudi 23 février 2012, par Mathieu Doublet

(Vertigo / Jason Aaron / R.M. Guéra, Jason Latour & Davide Furno)

Ce recueil reprend les numéros 43 à 49 de la série régulière.


Si le sheriff Wooster T. Karnow, de la petite ville de White Haven, Nebraska, fait le malin devant les petits jeunes du coin qui souhaitent entendre les grandes aventures du chef des forces de l’ordre, il descend quelque peu de son piédestal quand un marshall vient débarquer sur son territoire. Ceci étant, Virgil Drum n’est pas là pour causer des problèmes. Il cherche tout simplement un criminel appelé Eugene Evers et il ne vient pas pour chercher une quelconque coopération, simplement que les forces locales ne l’empêchent pas de bien faire son boulot. Ceci dit, Karnow n’est pas franchement tout blanc et sa fierté d’homme va être mise à rude épreuve. De quoi le mener bien entendu à Prairie Rose et au casino de Lincoln Red Crow.

Je ne vais pas vous faire le même couplet à chaque tome de Scalped, pourtant, difficile de dire autre chose que "d’épreuves, il va être question pour beaucoup des personnages de Scalped". En effet, qu’il s’agisse de ce nouveau sheriff, de l’agent Nitz qui va voir sa vie retournée deux fois de suite en peu de temps, de Lincoln Red Crow, du pauvre sheriff Falls Down ou de Dashiell Bad Horse, tous ces hommes vont connaître un événement fort qui va les faire regarder en arrière pour voir où sont vraiment leur cœur. Il sera aussi question de tentations notamment pour Dino qui aura bien du mal à résister au charme de la belle Carol.
Il est temps pour Aaron d’accélérer la manœuvre, puisqu’il ne lui reste que 10 numéros avant de conclure son épopée indienne moderne. Chacun va voir ses désirs quasi-assouvis et la recherche d’un pardon arrivant à sa fin. Certains auront même une chance insolente et même révoltante, laissant au lecteur soit un véritable sentiment de dégoût, soit un rictus amer quand à l’étrange humour noir que peut pratiquer le destin. Il sera aussi question d’introspection, souvent liée à des expériences chamaniques extrêmes, qui vont révéler les caractères de beaucoup de personnages. Si Aaron avait prévu de faire aller ses protagonistes jusqu’au bout d’eux-mêmes, c’est chose réussie. Tout juste, pourrait-on regretter que les femmes n’aient pas plus d’importance dans ce recueil alors qu’elles sont le moteur des différentes intrigues de Scalped.

Au dessin, trois artistes dont deux habitués. R.M. Guéra continue son bonhomme de chemin avec des personnages bien reconnaissables et toujours une sacrée puissance dans le trait. Davide Furno fait toujours partie de l’équipe avec le numéro consacré à l’agent Nitz. Son encrage plus épais donne plus de rugosité à ce numéro, les personnages étant souvent aussi présentés comme plus carrés au niveau des visages. Ça ne rigole donc pas. Quant au nouveau, Jason Latour, il ne démérite absolument pas. Ayant déjà réalisé quelques numéros pour Marvel sur des séries hard-boiled (Daredevil, Iron Fist, Wolverine - déjà avec Aaron), Latour est un artiste qui comprend bien quels sont les ressorts de la série. Si son trait est parfois moins réaliste dans les visages dès qu’ils ne sont plus en gros plan, ce qui donne un effet légèrement comique, il propose un joli mix entre le domaine graphique habituel de Scalped et des inspirations qui ne sont pas sans rappeler Jeff Lemire. Au final, il fournit un très bon numéro qui aura aussi ses jolis moments de tension et rend vraiment bien la révélation du sheriff Karnow.

Pour l’heure, Karnow n’est pas encore arrivé à Prairie Rose et vue la conclusion de l’histoire approcher, son arrivée ne sera certainement pas des plus calmes. Arrivé à ce point, Aaron ne peut plus se planter sur sa série. En tout cas, c’est tout ce qu’on souhaite à Scalped qui est belle et bien entrée dans les superbes séries très noires comme Vertigo sait les produire.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

En VF :

Il va falloir encore patienter un peu mais la bonne nouvelle, c’est qu’Urban Comics a bien confirmé la suite de la parution de la série.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0