Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Image Comics > Mudman #1

Mudman #1

samedi 21 janvier 2012, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Paul Grist)

La passion du jeune Owen Craig, c’est de sortir la nuit avec son pote Jack Newton et d’aller tagger un peu partout sur une côté du sud-ouest de l’Angleterre.
Sauf qu’en allant faire un tour près d’une maison délabrée et probablement hantée, il ne s’attend pas à trouver l’équivalent d’une Bat-cave ou de se faire tirer
dessus alors qu’il marche dans des sables mouvants. A son grand soulagement, tout ceci semble être un rêve sauf qu’il se réveille et qu’il semble avoir de la boue
derrière les oreilles ou que ses mains se transforment elles aussi en masse terreuse au contact de l’eau. L’avantage, c’est qu’il semble nettement plus indestructible.

Nouvelle série de Paul Grist (après Kane ou encore Jack Staff)
, Mudman pose les bases de son héros avec ce premier numéro. Beaucoup de zones d’ombres, des personnages
mystérieux qui aideront certainement le héros à connaître, comprendre et maîtriser ses pouvoirs pour l’instant plutôt salissants. Ceci étant, si ce premier numéro est forcément
quelque peu "origines", il manque de choses vraiment marquantes pour avoir une irrésistible envie de lire la suite.
Alors ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit. Le premier numéro de Mudman se lit très facilement, avec intérêt et présente le héros et sa famille ainsi que le milieu scolaire
dans lequel il évolue avec suffisamment de savoir-faire pour suivre le récit avec intérêt. Mais disons que pour un numéro qui doit accrocher le lecteur, il manque quelque chose.

Maintenant, je n’aurai aucun souci à suivre Paul Grist dans son aventure. Celui-ci déclare son amour pour le comic-book en version mensuel mais réalise tout de même des pages aux
grandes cases très aérées dans lesquelles il y a beaucoup de dynamisme mais forcément moins de contenu que dans un gauffrier de 9 cases. Malgré le fait qu’il estime ne pas écrire
avec pour cible le recueil, il y a de fortes chances que beaucoup de lecteurs choisissent ce moyen de parution.

Mudman est donc sympathique mais doit encore révéler toutes ses qualités pour garder ses lecteurs avec lui, surtout dans le cas d’une série régulière.


Mes petits paris :
Envie de lire la suite ? Plutôt oui.
Parution de la suite ? Grist a un lectorat bien établi qui, même si il se penche vers le recueil, permettra à Grist de publier sa série en mensuels, espérons-le.
Parution du TPB ? Logiquement oui.
Traduction en français ? Le fait que ni Kane, ni Jack Staff n’aient encore eu droit à une VF laisse penser que ça ne sera pas le cas avec Mudman, tout du moins pour l’instant.