Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Image Comics > The Walking Dead HC #7

The Walking Dead HC #7

vendredi 9 décembre 2011, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Robert Kirkman / Charlie Adlard)

Ce tome contient les épisodes 61 à 72 de la série régulière.

Arrivés dans le havre de paix dans lequel chaque membre semble avoir trouvé son petit poste tranquille, Rick va devoir à faire à sa propre personnalité qui commence à accuser le coup plus que sérieusement. En prenant Pete, celui qui bat sa femme et son fils, comme l’élément instable du groupe, il ne se doute pas qu’il va véritablement changer toute la destinée du petit village paisible à la Desperate Housewives. Pendant ce temps, Abraham, lui aussi prend les choses en main au sein de l’équipe de construction au bénéfice d’avoir sauvé une jeune fille d’une attaque zombie.

Ma chronique va être de courte durée : Robert Kirkman continue son petit bonhomme de chemin et ce hardcover va conclure l’arc "No Way Out" et apporter un renouveau à la série. Ceci dit il faut quand même douze numéros pour en arriver là et au final, j’avoue être de plus en plus détaché de la série et de ses héros. Le souci, comme je le disais lors de la chronique du précédent opus, ça n’est pas que The Walking Dead soit une mauvaise série. En tout cas, pas techniquement : les personnages sont bien écrits et le découpage est efficace. Le vrai souci, c’est que ça reste une recette déjà lue de multiples fois à laquelle Kirkman va essayer de tout faire pour qu’il n’y ait pas de complète redite par rapport à ce qui a déjà été fait. Si l’intention est louable, on retrouve tout de même les mêmes schémas auxquelles seules quelques légères modifications dans le comportement des personnages viennent apporter du changement. Alors, oui, ces petites variations changent du tout au tout l’intrigue générale, mais ne la rendent pas plus palpitante.

La construction même des planches ou du duo de TPB qui construisent ce volume est assez évidente, limite pénible pour ma part, tant j’ai eu le sentiment qu’on me disait "hé, regarde, scène choc !". Un effet si recherché que l’une des dernières double splash-page rend le destin d’un des personnages plutôt ahurissant : une blessure mortelle devient finalement au moins soignable (même si le personnage en question reste entre la vie et la mort à la fin du recueil). Bref, malgré une véritable scène finale d’anthologie, j’ai trouvé globalement que la série traînait la patte.

Je ne sais absolument pas si je vais continuer de lire The Walking Dead et j’aimerais bien en savoir un peu plus sur les plans à long terme de Kirkman. Si celui-ci annonçait qu’il arrêterait sa série au numéro 100 par exemple, je pense que je le suivrais jusqu’au bout. Par contre, si aucune conclusion n’est prévue à plus ou moins court terme, je pense que je vais arrêter les frais.


Pour acheter ce livre :

En VO : (HC puis les TPB 13 et 14)

Sur Amazon.fr :

Sur Amazon.com :

En VF :