Onirique Comics 7.1

Accueil > Premiers essais > Tommy Atomic #0

Tommy Atomic #0

lundi 21 novembre 2011, par Mathieu Doublet

(Evil Twin Comics / Ryan Dunlavey)


Parfois en allant aux conventions, il arrive heureusement de trouver des comics un peu hors-normes qui n’ont pas encore eu la joie de la distribution. C’est le cas de Tommy Atomic, une bande-dessinée réalisée par Ryan Dunlavey, le dessinateur des séries Action Philosophers et Comic Book Comics. Le principe de Tommy Atomic est simple : il a reçu une (mini) bombe atomique qui s’est logée dans son crâne et qui lui donne des pouvoirs pour 99 secondes. Forcément, sa copine (intime oui) Polly l’incite à combattre le crime et le fait à ses côtés. Le duo va donc vivre des aventures improbables avec des héros complètement débiles qui en ont gros sur la patate.

C’est que Ryan Dunlavey a visiblement envie de faire aussi son comic-book à lui avec une création originale. Le duo fonctionne très bien d’autant que les menaces auxquelles ils ont à faire ne sont pas véritablement dangereuses et qu’à la limite, leur seule nociveté et de faire louper l’happy hour au duo dynamique. Le dessinateur a donc compilé selon ses dires, les planches de Tommy Atomic qui ne craignaient pas trop et cela nous permet donc de lire un comic-book de 26 pages qui aura tout de même pris 10 ans pour paraître.
Le résultat est assez fun, avec des personnages qui ont forcément des dégaines absolument hallucinantes que ce soit le Docteur Cowboy ou bien le Klub Kidz of Khaos. Forcément les héros règlent leur compte à grands coups de poings et finalement pas forcément à grands coups de pouvoirs (ce qui tombe bien puisque ceux-ci sont limités). Avec l’effet cartoon / graffiti que Dunlavey applique à son dessin, vous voyez un peu ce que cela peut donner.

Voilà donc un comic-book déjanté agréable à lire dont j’aimerais effectivement bien une suite si le délire peut être encore plus énorme et bien maîtrisé (à l’instar d’un Tom McWeeney par exemple). Le gag final avec les SuperFriends et Aquaman est un peu convenu mais montre bien tout le potentiel de l’auteur-dessinateur.


Le site d’Evil Comics : http://www.eviltwincomics.com/books.html