Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > IDW > Smoke #1-3

Smoke #1-3

jeudi 17 novembre 2011, par Mathieu Doublet

(IDW Comics / Alex De Campi / Igor Kordey)

Lus sur Comixology où les numéros sont à moins d’un dollar, autant dire une aubaine ! (aux éventuels râleurs : j’ai aussi les numéros papier d’IDW cachés dans une longbox)


Dans un Londres où le consumérisme a gagné sur l’humanisme, où les criminels sont circonscrits au quartier de Soho, un grand plan se prépare. Pour se faire, deux assassins sont envoyés pour éliminer deux hommes qui pourraient faire gagner gros à l’Etat pour peu qu’on laisse les mains libres à ceux qui veulent faire leur sale coup sur le dos d’autres compagnies. Sauf que un des assassins est proche de la seconde cible dont il ignore tout bien entendu. Du coup, quand on lui apprend le décès de son mentor (presque de celui qui aurait pu être son beau-père), Cain se décide à en savoir plus et se retrouve bien entendu confronté à ses propres actions et leurs conséquences. Parallèlement à tout cela, une journaliste qui bosse sur les différents accords pétroliers doit couvrir une grosse affaire. C’est la marche à ne pas louper pour faire évoluer sa carrière mais quand sa route va rencontrer celle de l’assassin, elle va peut-être se rendre compte qu’elle a visé un peu trop haut.

Alex de Campi nous propose en trois numéros un récit d’espionnage, mêlant donc bien entendu action et politique. Il y a heureusement un nombre assez restreint de personnages ce qui fait qu’on est rarement perdu au grand jeu du "qui c’est ?" souvent propre au genre. Des personnages loin d’être manichéens et si la carte de l’assassin à la limite repenti a déjà été jouée de nombreuses fois, elle montre bien que tous les protagonsites sont des humains avec des bons et des mauvais côtés. Il est même d’ailleurs assez amusant de voir comment les choses vont tourner, comment une idée pouvant permettre l’enrichissement de tout un pays va planter lamentablement, de donnant pas beaucoup d’espoir en l’avenir (si, si, c’est amusant, c’est noir, c’est acide mais c’est quelque part assez amusant). De Campi gère donc très bien son affaire et réussit surtout à faire de son décor un personnage à part entière qui donne toute son originalité et ajoute encore un peu plus de qualité à un récit déjà bien mené. Il est toujours très agréable de voir comment, dans le décor, les choses et les gens évoluent ainsi que leurs réactions par rapport à ce qui se passe dans leurs vies.

C’est l’occasion de saluer le boulot d’Igor Kordey car il inclut dans ses planches tous ces petits détails qui font qu’on plonge réellement dans une ambiance. Le style est fin, détaillé avec une mise en page très claire et si les personnages ne vous plaisent pas vraiment, c’est que le but n’est pas forcément là. On retrouvera parfois aussi des parfums de Tardi, Crumb, Moebius, qui permettent à la fois de belles pages dans un contexte qui parfois loin d’être glorieux (le roi d’Angleterre en prend vraiment pour son grade dans une belle splash-page choc qui en dit long sur la gestion du pays). Je n’avais jamais été très client de Kordey mais sur ce boulot, on peut dire qu’il m’a épaté.

Smoke est donc un très bon récit policier avec des scènes d’actions menées au grand galop et des personnages intéressants. Il est d’ailleurs à noter qu’Alex de Campi cherche des fonds pour pouvoir publier la "suite" de Smoke, Ashes, sur la plateforme Kickstarter.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

Sur Comixology : https://comics.comixology.com/#/ser...

En VF (chez Delcourt) :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0