Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Flashpoint > Flashpoint : les tie-ins (3/3)

Flashpoint : les tie-ins (3/3)

dimanche 23 octobre 2011, par Mathieu Doublet

Cette partie est destinée à présenter des séries qui introduisent des personnages ou de nouvelles versions de ceux-ci pour mieux s’habituer à leur arrivée dans le New 52. En tout cas, c’est au moins ce que j’espère pour l’Outsider, qui a tout du parfait vilain.

Frankenstein & The Creatures of the Unknown #1-3

(Jeff Lemire / Ibraim Roberson, Alex Massacci & Andy Smith)

Années 40, les Américains se lancent à l’attaque des différents projets nazis dont ils peuvent avoir connaissance. Par exemple en Alasak, où après une embuscade, ils découvrent bel et bien la créature de Frankenstein qui se redresse dans une volonté de combattre le Mal. Après avoir pris le nom de son créateur, Frankenstein se retrouve à la tête d’une équipe d’humains sur lesquels il a été fait des expériences qui les ont rendues horrifiques et bien entendu, au moment de leur rendre leur apparence initiale, le projet est déclaré obsolète et les créatures doivent être éliminées. Pourtant, Frankenstein se réveille ainsi que ses compagnons ... 65 ans plus tard à Métropolis.

Jeff Lemire met en scène la créature de Victor Frankenstein dans une version assez fidèle au roman mais qui se révèle finalement être plus proche de la version des films Universal. Ceci étant, cela n’enlève rien à la qualité de cette mini-série qui a le bon goût d’être quasiment indépendante de Flashpoint si ce n’est à deux occasions dont une qui ne nous est même pas montrée (Frankenstein est censé participer au final de la mini-série mais on ne l’y voit pas). Ensuite, Lemire tisse une histoire relativement classique qui mélange récit de monstres et récit de guerre. On en a déjà vu les bénéfices dans d’autres séries (Fables par exemple si je me souviens bien) et cela porte aussi ses fruits ici. Les personnages sont sympathiques, ont tous leur petit quart d’heure de gloire et l’univers décrit donne envie d’en savoir plus.

Il faut dire aussi qu’Ibraim Roberson signe de très jolies planches. Dommage qu’il ne reste que la moitié de la mini-série et laisse à place à deux autres dessinateurs. S’ils n’arrivent pas vraiment à donner le change (quoique Massacci s’en sorte plutôt pas mal niveau homogénéité), les artistes signent de jolies planches, Smith ayant même des inspirations Alan Davisesques agréables à l’oeil.

Bref, Frankenstein & The Creatures of The Unknown me semble être plus un tremplin pour la série du New 52, Frankenstein Agent of S.H.A.D.E., qu’un réel apport à Flashpoint. Pour le coup, on s’en fiche un peu, c’est du comics fun à lire à défaut d’être très original. C’est toujours ça de pris.


Secret Seven #1-3

(Peter Miligan / George Perez, Fernando Blanco & Scott Koblish)

L’enchanteresse débarque en pleine forêt, cherche quelques traces et trouve enfin un morceau de tissu. Il s’agit bel et bien de l’homme qu’elle cherche, Rac Shade le Changing Man. Celui-ci est confronté aux hallucinations que lui apporte sa veste et après avoir vu Black Orchid, ancienne collègue maintenant défunte, se métamorphoser en créature monstrueuse, il est ramené sur Meta où se trouvent ses maîtres. Ceux-ci veulent étudier Shade et sa veste afin de les réaligner alors qu’ils ne peuvent plus vivre l’un sans l’autre. Mais les savants Metas ne peuvent pas aller jusqu’au bout de leurs recherches puisqu’Enchanteresse lance un sort et récupère Shade. Elle lui demande de l’aider : une jeune fille est enfermée en elle et elle ne peut plus accepter cette double personnalité. Pour Shade, l’appel au secours est d’autant plus tentant que June Moone est bien jolie mais il y a anguille sous roche forcément.

Vous voulez vous passer de cette mini-série ? Allez-y, faites-le, elle n’apporte absolument rien à l’événement en cours. A l’instar de Frankenstein & The Creatures of the Unknown, Secret Seven semble plus là pour établir les nouvelles identités de certains personnages et la nouvelle série Justice League Dark. Pour le reste, c’est très classique et l’intervention de l’Enchanteresse par rapport à Flashpoint n’apporte vraiment rien.

George Perez débute la première moitié du numéro pour laisser ensuite le reste de la série aux artistes Fernando Blanco et Scott Koblish. Le résultat est très classique. Par forcément désagréable même si je ne suis pas vraiment client de la colorisation qui règne dans ce titre.

Bref, Secret Seven, vous pouvez vous en passer. Il n’y a aucun lien avec la série scénarisée par Gail Simone d’ailleurs.


The Outsider #1-3

(James Robinson / Javi Fernandez)

The Outsider est indien et dès sa naissance, il a mis les choses au clair : en dévastant la ville dans laquelle il est né, restant le seul survivant et déclenchant sans le savoir, une guerre entre l’Inde et le Pakistan, il avait déjà toute les prédispositions à être un grand méchant. Il accepte l’appel de Cyborg afin de mettre la main basse sur Blackout afin de pouvoir fournir son pays en électricité. Forcément, un bonhomme comme ça, qui gère les conflits mondiaux pour son propre bénéfice ne peut pas avoir que des amis. Et c’est peut-être pour ça qu’un trio de surhumains tente de l’éliminer ...

James Robinson nous a concocté une surprise plutôt agréable avec un vilain qui par certains côtés n’est pas sans rappeler Lex Luthor. Le mélange entre toutes les activités de l’Outsider font qu’il est assez rusé et agréable à suivre. A part ça, là encore, c’est très violent mais peut-être moins visuel que les autres productions Flashpoint. Le seul vrai souci, c’est que je n’ai absolument pas compris qui était le véritable adversaire de l’Outsider, Flashpoint #5 n’aidant absolument pas.

Graphiquement aussi, c’est plutôt une bonne surprise avec un Javi Fernandez en forme et qui dessine un Outsider très intrigant. Pour le reste, le cahier des charges est bien tenu et j’ai lu les numéros avec un certain plaisir.

Bonne surprise donc, malgré le fait que le récit soit incomplet.


Ne sachant pas comment sont réparties les mini-séries dans les différents TPB et que mon découpage est certainement différent de celui proposé par DC, je vous laisse les liens vers les 5 TPBs de tie-ins.

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :