Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Green Lantern > Ion, Guardian of the Universe TPB 1 : The Torchbearer

Ion, Guardian of the Universe TPB 1 : The Torchbearer

lundi 19 mars 2007, par Mathieu Doublet

(DC / Ron Marz / Greg Tocchini)

Ce TPB reprend les six premiers numéros de la mini-série.


Kyle Rayner est un Green Lantern à l’histoire mouvementée. Il est celui qui a réussi à redonner vie aux gardiens d’OA et à toute la Green Lantern Corps alors que ceux-ci avaient été détruits. Il avait alors un pouvoir quasi-infini et le surnom d’Ion. Ce pouvoir disparut quand il redonna vie à ses collègues sheriffs de l’espace.

Lors de la crise infinie et plus précisément de l’affrontement (encore en cours, rappelons-le) des Ranniens et Thanagaréens, Rayner perdit sa troisième petite amie, Jade, fille d’Alan Scott, le premier Green Lantern. Celle-ci légua à son amour son pouvoir. Et conjugué au pouvoir dont Rayner disposait déjà, il redevint un super-héros au dessus d’un simple Green Lantern. S’il garda la couleur des lanternes, la bague de pouvoir disparut.

Revoilà Kyle Rayner, un an plus tard, sur Terre, en train de tranquillement peindre des tableaux au bord de mer. L’arrivée des nouveaux pouvoirs ne s’est pas faite sans heurt et le jeune homme souffre de maux de tête ainsi que de pertes de consciences. Ce qui explique peut-être sa présence à différents endroits de l’espace, ses crises de rage et la destruction qu’il provoque lors de ces voyages. Deux Green Lanterns en feront d’ailleurs les frais. Mais tout cela ne ressemble pas à Kyle, n’est-ce pas ? D’un autre côté, ça n’est pas la première fois qu’un Green Lantern humain pète les plombs ...

Ron Marz, créateur de Kyle Rayner, successeur d’Hal Jordan quand celui-ci perd sa bague de Lantern, reprend donc son héros et lui permet à nouveau de réévoluer en quelque chose de plus puissant. Se pose alors la question de la corruption que provoque tout pouvoir et l’évolution de Rayner. Le tout est plutôt bien ficelé, laissant le lecteur perplexe devant l’issue de cette première partie de mini-série (qui compte 12 numéros). La surprise ne sera peut-être pas aussi grande pour les fans des Green Lantern mais cela a bien fonctionné pour moi. Quelques éléments sont bien placés pour la suite des événements qu’on attend, peut-être pas avec une grande impatience mais avec intérêt, Rayner étant un gentil garçon et le super grand méchant de l’histoire encore mystérieux.
Au cours de ce TPB, Rayner demande s’il ne peut pas rester proche de Guy Gardner afin de l’empêcher de faire trop de dégâts et on se plait à imaginer une série Rayner / Gardner au potentiel comique évident.

Greg Tocchini s’occupe des illustrations de ce récit. La mise en page est soignée pour ce dessinateur que l’on a déjà pu apercevoir dans la mini-série Marvel 1602 : New World (Nouveau Monde en VF). Le dessinateur a un style bien à lui avec des dessins un peu flous mais agréables à lire. On regrettera simplement que ses personnages féminins se ressemblent mais il n’est pas le seul dessinateur de comic-book à avoir ce défaut.

Ion Guardian of The Universe est donc un événement important pour Kyle Rayner et le TPB comprend une introduction absolument claire à laquelle ne manquent que les références des comic-books concernés (à savoir les numéros de Green Lantern où Rayner devient Ion pour la première fois - Green Lantern #145-150). Par contre, l’histoire n’est pas incontournable, simplement bien réalisée.

Pour acheter ce livre :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0