Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > IDW > Rocketeer Adventures #1-2

Rocketeer Adventures #1-2

vendredi 9 septembre 2011, par Mathieu Doublet

(IDW / John Cassaday, Michael Allred, Kurt Busiek, Mark Waid, Darwin Cooke & Lowell Francis / John Cassaday, Michael Allred, Michael Kaluta, Chris Weston, Darwin Cooke & Gene Ha)

Après le succès de leur réimpression de The Rocketeer, IDW remet bien entendu le couvert avec des histoires créées par de très grandes signatures qui s’approprient la création
de feu Dave Stevens. La mini-série comporte quatre numéros mais je n’en ai que deux sous la main, je mettrai l’article à jour quand tout sera lu et sera certainement compilé.

Au programme dans chaque numéro, trois aventures de grosso modo huit pages et deux pin-ups pour faire interlude. Chaque artiste ou duo d’artistes remplit le cahier des charges à merveille,
de l’action, de l’action, Cliff Secord et son propulseur et assez souvent, Betty. Pour beaucoup, la jeune fille sera plus ou moins en danger et on verra comment Cliff tente de sauver sa belle,
même s’il n’est pas toujours remercié pour cela. Le duo amoureux avec cette relation tendue est d’ailleurs souvent bien rendue. On apercevra en coups de vents d’autres rôles secondaires mais
trop peu à mon goût. D’ailleurs beaucoup de scénarios se veulent des épisodes d’aventures plus larges. Cela peut être complètement parodique comme pour Darwin Cooke qui montre The Rocketeer non
pas comme un personnage réel mais comme un serial diffusé au cinéma et qui dispose bien entendu de son cliffhanger d’où on pense que le personnage n’arrivera pas à s’en sortir. Mais d’autres
aventures sont à suivre et j’aimerais personnellement en savoir plus. Il est d’ailleurs dommage que les artistes concernés n’aient pas pu produire un réel épisode de vingt-deux pages avec une
intrigue plus fouillée mais je me doute qu’avec le calendrier des dessinateurs impliqués dans ce projet, produire un comic-book entier aurait été très problématique.

Belles signatures en effet qu’on lit habituellement chez les deux grands (Marvel et DC) et dont la production habituelle n’est pas toujours très prolifique (Cassaday ou Kaluta, par exemple,
sont des artistes discrets). Mais là, pour le coup, c’est un bel hommage rendu à Dave Stevens. Beaucoup d’artistes, s’ils le peuvent, tentent de donner à leur propre style des mises en page
ou des traits propres au père de The Rocketeer. Et ils y arrivent très bien mais se contentent d’un hommage et non pas d’une copie conforme. Si je pensais que la tâche était aisée pour John
Cassaday, j’ai été très surpris par Chris Weston qui réussit lui aussi à dessiner un peu à la manière de Stevens. Bien rapidement, son style revient (il n’arrive pas à gérer la coiffure de
Secord qui ressemble parfois à ce que l’on peut retrouver dans The Filth) mais la prestation est tout de même à signaler. Il est bien entendu impossible pour Allred de garder son style tout
en s’approchant du modèle et le père de Madman ne s’y risquera pas. Idem pour Darwin Cooke et Michael Kaluta tandis que Gene Ha se prêtera au jeu sur quelques cases.

Cette anthologie Rocketeer continue la tradition de la série principale, et les coloristes Laura Martin et Dave Stewart sont tout à fait raccord avec la recolorisation de l’oeuvre (gérée par Laura Martin).
Il faudrait maintenant qu’IDW trouve une équipe artistique excellente pour nous proposer une série régulière ou au moins une mini-série mettant en scène les aventures de Cliff Secord. J’espère que
cette anthologie aura beaucoup de succès et qu’elle donnera envie à l’éditeur d’aller plus loin.


Pour acheter le recueil (qui contient donc les 4 numéros de la mini-série) :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :