Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Image Comics > Reed Gunther #1-5

Reed Gunther #1-5

mercredi 11 janvier 2012, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Shane Houghton / Chris Houghton)

Reed Gunther et son ours Sterling campent au coin du feu à la belle étoile quand, soudain, Splash ! Vu qu’il n’y a normalement personne dans le coin, Reed s’approche du bruit et voit une ombre féminine. Forcément, son petit coeur de cow-boy solitaire s’en trouve tout chamboulé et il se demande comment il va faire pour approcher la belle et la séduire. Sauf que le temps qu’il réfléchisse, la jeune femme s’est habillée et le menace maintenant avec une machette.
En fait, Starla garde son ranch de jour comme de nuit et n’aime
pas vraiment les intrus. Et il y a bel et bien un intrus dont elle aimerait être débarassée. Si Reed est du genre "qui aide", il ne se doute pas de la nature de ce qui fait disparaître quotidiennement les vaches du ranch.

All ages clame la couverture. Hé oui, Reed Gunther est un comic-book que vous pouvez lire en tant qu’adulte et filer à un gamin qui y trouvera
aussi son compte. Reed Gunther et Sterling, c’est un peu comme Lucky Luke et Jolly Jumper, sauf que l’ours, ici, ne parle pas. Cela ne l’empêche nullement de comprendre tout ce qui se raconte et d’agir en conséquence. Il y a de belles scènes d’action, des retournements de situations qui ne sont pas trop tirés par les cheveux et une résolution d’intrigue résolument fun qui permettra en plus de sortir quelques gags visuels assez réussis.

Et niveau visuel, ça assure. Chris Houghton a dessiné ses personnages en leur donnant des traits fort sympathiques (mention spéciale à Sterling qui est un gros nounours qui montre qu’il aime aussi l’aventure) et réussit tout à fait à donner un aspect très cartoon (les vaches sont très réussies) qui rend la lecture des plus joyeuses. La mise en page donne vraiment l’impression de mouvement grâce à un nombre de cases assez élevé et la quasi-absence de spash-pages.

Bref, Reed Gunther, c’est de l’aventure sauce western humoristique qui ne se prend pas la tête et que tout le monde peut apprécier. Une bien bonne surprise.

Mise à jour après la lecture des cinq premiers numéros : Dès le second numéro, c’est une aventure plus longue à base d’idole maléfique qui a lieu. Les héros sont trimballés à travers l’Amérique un peu contre leur gré jusqu’à un final à New-York de haute tenue. L’humour et l’amitié sont toujours les grands ingrédients du comic-book alors que les relations entre Reed et Starla évoluent. Si quelques moments sont plus "angoissants", Reed Gunther reste toujours une lecture pour tout âge. Si ça n’est pas encore fait, ruez-vous dessus et si vous avez peur de vous lancer dans l’action, le numéro 6, actuellement en comic-shops, est un one-shot "origine" du duo qui est tout à fait raccord avec l’ambiance de la série.

Le site officiel : http://reedgunther.com/


Pour archive, Mes petits paris

Envie de lire la suite ? Oui, parce que c’est quand même très fun.
Parution de la suite ? J’aimerais bien mais il semble que les auteurs poussent les lecteurs à mettre la série dans leurs précommandes.
Parution du TPB ? Difficile à dire pour l’instant.
Traduction en français ? Ca serait idéal. Pour ce premier numéro, il n’y a rien qui bloque ni au niveau de l’histoire, ni au niveau du style. Un éditeur jeunesse serait bien inspiré d’y jeter un oeil même si on a déjà ce genre de productions chez nous.

Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :